Vous êtes propriétaire d’un cheval de selle ou d’un poney ?

 

Petit rappel. L’assurance RC familiale, basée sur les articles 1382 et suivants du code civil, sert à indemniser les dommages matériels ou corporels causés à une tierce personne.

Cette obligation de réparer le dommage s’impose non seulement pour soi-même, mais également pour les personnes, les choses, et les animaux dont on a la garde.

Généralement, tous les contrats RCF prévoient la couverture des dommages causés par les animaux domestiques (chiens, chats, poissons rouge, etc.).

Mais qu’en est-il des chevaux de selle et des poneys ?

Pour ceux-ci, cela va réellement dépendre de la compagnie auprès de laquelle votre contrat d’assurance familiale est souscrit. Certaines prévoient la couverture gratuite jusqu’à deux équidés.
D’autres imposeront un petit supplément de primes pour les couvrir.


Et pour couvrir le cavalier?

 

Si elle a toute son importance, la RC familiale ne se bornera qu'à couvrir les dommages matériels ou corporels causés aux tiers. Ainsi, si votre enfant tombe du cheval, ou est blessé par celui-ci, aucune intervention n'est prévue de base.

Nous ne pouvons que vous conseiller de souscrire une garantie individuelle accident spécifique.

Avec une telle assurance, votre enfant (ainsi que le reste de la famille) sera couvert pour tous les dommages corporels causés par un accident : frais médicaux, incapacité temporaire, permanente, voire décès dans le pire des cas.

Une couverture de qualité en formule indemnitaire famille revient à 20€ par mois. Une broutille par rapport à ce que vous auriez à débourser en cas d’accident même bénin !

 

Renseignez-vous donc bien, afin d’être sûrs d’être bien en ordre. Un accident est vite arrivé, et peut avoir de fâcheuses conséquences !