Le meilleur accident n’est-il pas celui qui n’arrive pas ?

Résultat de recherche d'images pour Si les constructeurs automobiles, mis sous pression par divers organismes de contrôle tendent à construire des véhicules de plus en plus surs, ils se bornaient jusqu’il y a peu à les évaluer uniquement sur l’aspect de la sécurité passive (= résistance en cas d’accident).

Depuis, les notations tiennent enfin compte des systèmes installés pour tenter d’éviter l’accident.
Un premier grand pas au profit de la sécurité avait été réalisé par les autorités en 2003 avec l’installation obligatoire de l’ABS. En 2014 c’est le contrôle de stabilité (ESP) qui l’est aussi devenu pour tout véhicule neuf immatriculé en Europe.

Depuis, de nombreux autres systèmes de sécurité active –utiles à la conduite pour éviter l’accident – ont été généralisés, et proposés par les constructeurs sur un nombre croissant de véhicules. Les véhicules haut de gamme n’ont donc plus le monopole de systèmes de sécurité à la pointe.

L’être humain étant, selon plusieurs rapports, responsable de 90% des accidents routiers, ajouter des garde-fous électroniques aux véhicules ne pourra qu’être de nature à diminuer la sinistralité, et par conséquence le nombre de décès.

Les compagnies d’assurance commencent à le comprendre et proposent quasi toutes des tarifs réduits pour les véhicules « intelligents » proposant une ou plusieurs aides actives à la conduite. C'est réduction varient en fonction des compagnies, mais dans le cadre du salon de l'auto, c'est jusqu'à 15% d'abattement sur la prime qui seront proposés pour un véhicule bien équipé!

Voici un aperçu des différents systèmes les plus répandus. N’hésitez pas à les signaler à votre courtier si vous achetez une nouvelle voiture.

 

Park Assist : radar de stationnement avant et arrière

Avertisseur d’angle mort (BLISS) : averti par un voyant lumineux de tout véhicule qui se trouverait dans l’angle mort du champ de vision.

Détecteur de fatigue : prévient le conducteur en cas de conduite non attentive et suggère de procéder à un arrêt.

Système de maintien sur la voie : prévient le conducteur par une vibration dans le volant et/ou un témoin lumineux en cas de dépassement des limites de la route. Dans certains véhicules, le système va même jusqu’à corriger la      trajectoire.

Aide au freinage d’urgence qui va freiner automatiquement en cas de détection d’obstacle ou de piéton.

Régulateur de vitesse adaptatif qui agit comme un régulateur normal mais freine automatiquement si un véhicule vous précède pour maintenir une distance de sécurité.